Le Canada impose des sanctions à des responsables du gouvernement du Bélarus

Temps de lecture estimé : 2 minutes

En coordination avec le Royaume-Uni et en soutien au peuple bélarussien, le Canada impose des sanctions contre des responsables du gouvernement du Bélarus, y compris contre Aleksandr Lukashenko. Ces actions sont menées en vertu de la Loi sur les mesures économiques spéciales. 

Depuis les élections présidentielles frauduleuses d’août 2020, le gouvernement du Bélarus a mené une campagne systématique de répression et de violence orchestrée par l’État contre les manifestations et les activités des groupes de l’opposition. Le Canada demeure profondément préoccupé par les rapports faisant état de violations des droits de la personne, allant à l’encontre de la liberté de la presse, de la liberté d’expression et du droit aux réunions pacifiques ainsi qu’à l’encontre d’élections démocratiques libres et équitables.

Les sanctions annoncées aujourd’hui s’inscrivent dans le cadre d’un effort diplomatique plus large de la part du Canada pour trouver une solution positive à la situation actuelle au Bélarus. Ceci comprend notamment les efforts visant à soutenir l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, la défense de la liberté des médias et le soutien à la société civile.

Citations

«Le Canada ne restera pas impassible alors que le gouvernement du Bélarus continue de commettre des violations systématiques des droits de la personne tout en ne montrant aucune véritable volonté à négocier une solution avec les groupes de l’opposition. Le Canada et le Royaume-Uni agissent ensemble pour condamner la situation actuelle et assurer que ces mesures aient une plus grande portée. Le Canada est solidaire du peuple bélarussien dans sa lutte pour rétablir les droits de la personne et accéder à la démocratie.»

– François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères

Document d’information – Sanctions contre le Bélarus >>

Mesures canadiennes

En vigueur immédiatement, le Canada impose des sanctions à des responsables bélarussiens.

Le Règlement sur les mesures économiques spéciales (Bélarus) impose aux personnes inscrites une interdiction de faire des transactions (en fait, un gel des avoirs) en interdisant aux personnes au Canada et aux Canadiens à l’extérieur du Canada d’effectuer toute opération portant sur un bien de ces personnes ou de leur fournir des services financiers ou connexes. Les personnes énumérées à l’annexe du Règlement sont également interdites de territoire au Canada en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés.

Les interdictions spécifiques sont énoncées dans le Règlement.

Les noms des personnes visées par le Règlement sont :

  • Khazalbek Bakhtibekovich Atabekov
  • Dmitry Vladimirovich Balaba
  • Aleksandr Petrovich Barsukov
  • Yelena Nikolaevna Dmukhailo
  • Vadim Dmitriyevich Ipatov
  • Yuri Khadzhimuratovich Karaev
  • Ivan Vladimirovich Kubrakov
  • Aleksandr Grigoryevich Lukashenko
  • Viktor Aleksandrovich Lukashenko
  • Yuri Gennadevich Nazarenko
  • Lidia Mikhailovna Yermoshina