L’armée israélienne se prépare à la possibilité que Trump frappe l’Iran avant de tirer sa révérence

0
76
Photo distribuée le 4 novembre 2019 par l'Organisation iranienne de l'énergie atomique montrant des infrastructures d'enrichissement de l'uranium à Natanz, à environ 300 km au sud de Téhéran. [AFP]
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Ces dernières semaines, les forces de défense israéliennes ont reçu pour instruction de se préparer à la possibilité que les États-Unis mènent une frappe militaire contre l’Iran avant que le président Trump ne quitte ses fonctions, rapporte aujourd’hui le journaliste Barak David, correspondant du site d’information américain Axios, après avoir parlé, dit-il, à de hauts responsables israéliens.

Mi-novembre, le New York Times rapportait que le président sortant avait demandé à ses conseillers principaux lors d’une réunion au bureau ovale s’il avait des options pour attaquer le principal site nucléaire iranien, et que des conseillers ont dû le dissuader d’aller de l’avant avec une frappe militaire, en raison du risque que cela dégénère rapidement en un conflit plus vaste.

Mais, pour les Israéliens, si on en croit le journaliste d’Axios, la question demeure d’actualité.

Le gouvernement israélien a demandé à Tsahal d’entreprendre les préparatifs non pas à cause des renseignements ou de l’évaluation selon lesquels Trump ordonnerait une telle frappe, mais parce que de hauts responsables israéliens anticipent «une période très sensible» avant l’inauguration de Biden le 20 janvier, écrit Barak David.

Les mesures de préparation de Tsahal concernent d’éventuelles représailles iraniennes contre Israël directement ou par l’intermédiaire de mandataires iraniens en Syrie, à Gaza et au Liban, ont déclaré des responsables israéliens.

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz s’est entretenu à deux reprises au cours des deux dernières semaines avec Christopher Miller, le secrétaire à la Défense par intérim de Trump. Ils ont discuté de l’Iran, de la Syrie et de la coopération en matière de défense.