Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan,à la Conférence de Riga 2020

0
55
Aujourd'hui, vendredi 13 novembre, le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a participé virtuellement à la Conférence de Riga 2020. (Twitter/@HarjitSajjan)
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Aujourd’hui, le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a participé virtuellement à la Conférence de Riga 2020. Le ministre a pris part à une discussion en groupe sur le partage des obligations, les conséquences de la COVID‑19 pour la défense et il a souligné l’importance de l’unité transatlantique de l’OTAN pour la sûreté et la sécurité du Canada et de nos alliés pendant cette pandémie.

Dans le cadre des discussions avec les autres participants à la conférence, les ministres de la défense M. Jüri Luik de l’Estonie, M. Artis Pabriks, Ph. D., de la Lettonie et le très honorable Ben Wallace du Royaume‑Uni, le ministre Sajjan a également insisté sur le rôle important que les investissements de la défense peuvent jouer dans la relance économique. En outre, le groupe a discuté de la façon dont les membres de l’OTAN doivent rester unis et évoluer de manière cohérente afin de lutter contre les conséquences les plus graves de la pandémie. Le ministre Sajjan a mis en évidence l’importance d’intégrer le concept de résilience dans nos approches de défense nationale et collective, permettant au Canada et à ses partenaires de l’OTAN de contribuer à relever des défis complexes, comme la COVID‑19.

Le ministre Sajjan a aussi abordé l’approche pangouvernementale du Canada dans notre réponse à la pandémie et a insisté sur le rôle fondamental que le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes (FAC) ont joué dans cet effort, comme celui qu’ont joué les FAC dans les établissements de soins de longue durée.  

L’OTAN est au cœur de la politique de sécurité internationale du Canada, reflétant les valeurs de la démocratie, de la bonne gouvernance et de l’État de droit. La pandémie de COVID‑19 a ajouté une nouvelle couche de complexité à l’environnement de sécurité en constante évolution et a souligné l’importance de garantir une Alliance forte et résiliente afin de faire face collectivement aux menaces traditionnelles et émergentes pour la stabilité et la paix.

Citation

«L’OTAN est plus forte quand nous faisons preuve de solidarité pour nous soutenir les uns les autres. Face à la pandémie, l’unité transatlantique est la clé de la sécurité et de la protection du Canada et de nos alliés. C’est pourquoi le Canada continue à concilier les besoins essentiels sur son territoire et à aider ses partenaires et alliés dans le monde entier en leur donnant les fournitures et l’expertise dont ils ont besoin lorsqu’ils en font la demande.»

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

En bref

·       Les FAC continuent de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour coordonner d’éventuelles opérations de soutien militaire et les capacités connexes des FAC avec l’intervention globale du gouvernement pour lutter contre la COVID‑19.

·       D’avril à juin, les FAC ont prêté main-forte dans 54 établissements de soins de longue durée de l’Ontario et du Québec. Cette aide comprenait notamment du personnel médical et administratif qui a travaillé directement sur place ainsi que des services de soutien externes, y compris la planification, la liaison, les tâches générales et la livraison d’équipement de protection individuelle.

·       Le Canada a investi plus de 850 millions de dollars dans la réponse mondiale à la COVID‑19, y compris une aide aux alliés de l’OTAN comme l’Albanie, le Monténégro et la Macédoine du Nord ainsi qu’à de nombreux partenaires de l’OTAN.

·       Dans le cadre de l’opération GLOBE du Canada, les FAC ont transporté 82 500 kg de fournitures médicales et humanitaires liées à la COVID‑19 à l’appui du Programme alimentaire mondial des Nations Unies et de l’Organisation mondiale de la Santé dans plusieurs pays des Caraïbes et du continent américain. De plus, les FAC ont contribué aux efforts du gouvernement du Canada pour rapatrier et loger temporairement près de 700 Canadiens en provenance de pays touchés par la COVID‑19.

·       Le Canada a mis un milliard de dollars de plus à la disposition du Fonds monétaire international pour octroyer des prêts associés à la pandémie.

·       Le Canada s’est engagé à assurer un soutien direct aux missions de l’OTAN. Les FAC ont pris des mesures pour atténuer les répercussions de la COVID‑19 sur les opérations et pour protéger sa force afin de maintenir ce soutien.

·       À l’heure actuelle, le Canada est actif dans les sphères suivantes :

o   Responsable du groupement tactique de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie depuis 2017. Ce groupement tactique compte actuellement 540 membres des FAC.

o   Déploiement de chasseurs F‑18 pour mener des activités de surveillance et de maintien de l’ordre de l’OTAN en Europe pour la 5e fois. Environ 135 membres des FAC participent actuellement à cette mission.

o   Déploiement du NCSM Toronto et de son équipage d’environ 240 personnes au sein d’un 1er Groupe maritime permanent OTAN.

o   Commandant pour une deuxième année de la mission de l’OTAN en Irak; actuellement dirigée par la major‑général Jennie Carignan. Environ 150 membres des FAC sont déployés dans cette mission.

·       La Conférence de Riga est une réunion annuelle d’experts régionaux et internationaux en politique étrangère et défense, d’universitaires, de journalistes, ainsi que de représentant du monde des affaires, qui encouragent la discussion et l’évaluation de questions touchant la communauté transatlantique.