Le ministre Sajjan participe à la Réunion élargie des ministres de la Défense de l’ANASE

0
91
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan, a assisté mercredi à la Réunion élargie des ministres de la Défense de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), soit la ADMM+, où il a prononcé un discours en tant qu’invité de la présidence et a participé à la cérémonie du 10e anniversaire du groupe, organisée virtuellement par le Vietnam, le président actuel de l’ANASE.

Dans son allocution, le ministre Sajjan a souligné les contributions du Canada à la sécurité maritime, aux secours en cas de catastrophe et à l’aide humanitaire, ainsi qu’à la formation militaire dans l’Asie du Sud-Est et l’Indo-Pacifique. Protection, Sécurité, Engagement, la politique de défense du Canada reconnaît l’importance de la région pour la sécurité et la prospérité du Canada. Le ministre Sajjan a également souligné l’engagement du Canada dans toute cette région. Le Canada a récemment annoncé une contribution de 8,5 millions de dollars pour aider l’ANASE et ses États membres à intégrer les considérations relatives aux femmes, à la paix et à la sécurité dans les politiques régionales et nationales.

Le ministre Sajjan a souligné le rôle important que joue l’ANASE en faisant respecter le système international fondé sur les règles et son rôle central à préserver la stabilité de la région indo-pacifique, notamment l’importance du dialogue et de la coopération. L’ANASE a fait progresser la paix et la stabilité régionales en promouvant la primauté du droit, ainsi que le développement économique, social et culturel. En tant que partenaire de dialogue, le Canada travaille avec l’ANASE depuis plus de quatre décennies, tout en continuant à promouvoir les intérêts de ses membres. Le ministre Sajjan a aussi réitéré la volonté du Canada de se joindre à la Réunion élargie des ministres de la Défense de l’ANASE.

Le Canada félicite l’ADMM+ pour avoir réussi à renforcer la coopération et à élaborer les capacités de défense de ses membres au cours des dix dernières années. Le Canada continuera à soutenir l’ANASE en renforçant notre engagement et notre coopération dans l’ensemble de la région indo-pacifique et se réjouit à l’idée de s’engager encore plus étroitement avec les ministres de la Défense de l’ANASE.

Citations

« Cette année, c’est un honneur particulier de s’adresser à l’ADMM+ en tant qu’invité de la présidence. Le Canada a beaucoup accompli avec l’ANASE et ses États membres au cours de 40 années de coopération fructueuse. En tant que nations du Pacifique, il y a tant de choses qui nous unissent : de notre appui envers l’ordre international fondé sur des règles, au multilatéralisme et à la coopération. Je crois que nous pouvons en réaliser davantage lorsque nous travaillons ensemble. Le Canada est impatient de travailler plus étroitement avec l’ANASE en tant que partenaire fiable, cohérent, et durable afin d’aider à renforcer la coopération dans l’ensemble de la région indo-pacifique. »

Le ministre de la Défense nationale, Harjit S. Sajjan

Faits en bref

  • La région indo-pacifique joue un rôle croissant dans l’économie et la politique mondiales. Les événements dans cette région sont d’une importance capitale pour un large éventail d’objectifs canadiens, notamment la paix et la prospérité, ainsi que le développement durable et inclusif.
  • Le Canada s’est engagé à jouer un rôle clé dans l’Indo-Pacifique. Les Forces armées canadiennes (FAC) participent à plusieurs engagements militaires afin de maintenir une présence forte et persistante dans toute la région et de renforcer les relations de défense avec les principaux partenaires régionaux.
  • Le Canada a aussi amélioré son empreinte diplomatique en matière de défense. En 2020, le pays a créé de nouveaux postes d’attachée de défense en résidence au Vietnam et en Malaisie. 
  • Le Canada collabore avec des partenaires de la région depuis des décennies dans le cadre de programmes de formation et de renforcement des capacités. Une douzaine de pays de la région indo-pacifique participent actuellement au programme de coopération en matière d’entraînement militaire du Canada. À ce jour, plus de 3 500 militaires de la région ont reçu une formation linguistique, des opérations de soutien de la paix et un perfectionnement professionnel militaire dans le cadre de ce programme.
  • Le Canada a soutenu la formation de centaines d’agents de sécurité dans les États membres de l’ANASE au moyen du Programme de renforcement des capacités antiterroristes, du Programme de renforcement des capacités de lutte contre la criminalité et du Programme de partenariat mondial contre la prolifération des armes de destruction massive et des matières connexes du gouvernement.
  • L’engagement du Canada dans la région s’accroît. Au courant des trois dernières années, le pays a augmenté la fréquence des déploiements de la Marine royale canadienne, a amélioré la capacité de ses programmes de formation locale, et a renforcé la communication et la coordination en mettant sur pied un plus grand nombre de politiques et de discussions d’état-major.
  • Le Navire canadien de Sa Majesté Winnipeg et un appareil CP-140 Aurora de l’Aviation royale canadienne (ARC) ont récemment terminé un déploiement dans le cadre de l’opération NEON, en appui à la surveillance des sanctions du CSNU contre la Corée du Nord. Les Forces armées canadiennes déploient une frégate de la classe Halifax de la Marine royale canadienne avec un détachement d’hélicoptères maritimes à bord, et un CP-140 Aurora de l’ARC avec un équipage et du personnel de soutien par rotation. C’est la cinquième fois que les FAC envoient du personnel pour lutter contre la prolifération et soutenir la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne depuis la mise en place de cette initiative en 2018.
  • La Marine royale canadienne travaille fréquemment avec plusieurs États membres de l’ANASE et de l’ADMM+, y compris tout récemment lors de l’exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) en août 2020.
  • Les FAC opèrent dans des environnements maritimes partout dans le monde dans le cadre de l’opération PROJECTION, ce qui démontre l’engagement continu du Canada envers la paix mondiale. Le NCSM Winnipeg est passé à l’opération PROJECTION en Asie-Pacifique à la suite de sa participation à RIMPAC 2020.