Les démocrates échouent à bloquer la vente de chasseurs F-35 aux Émirats

0
103
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Les sénateurs démocrates américains ont échoué mercredi dans leur tentative de bloquer la vente de chasseurs F-35 et de drones tueurs américains aux Émirats arabes unis décidée in extremis par le gouvernement de Donald Trump.

Les deux résolutions en ce sens n’ont pas obtenu la majorité simple nécessaire au Sénat, contrôlé par le camp républicain du président sortant des États-Unis. Celle concernant les F-35 a été votée par 47 sénateurs (contre 49) et celles sur les drones par 46 élus (contre 50).

Avant de quitter le pouvoir en janvier, l’administration Trump a officialisé le mois dernier l’une des plus grosses ventes d’armes de son mandat : 50 chasseurs furtifs F-35 ultrasophistiqués et 18 drones tueurs MQ-9 « Reaper » au riche pays du Golfe, pour un montant total de 23 milliards de dollars.

Cette transaction, présentée comme cruciale pour la stratégie américaine contre l’Iran, a été approuvée par le département d’État américain rapidement après l’accord de normalisation des relations entre les Émirats et Israël sous l’égide de Donald Trump.

Les démocrates jugent globalement cette transaction précipitée et dangereuse pour la stabilité dans la région. Le rôle des Émirats arabes unis dans le conflit au Yémen a aussi été souligné par plusieurs des sénateurs opposés à la vente d’armes.

La Maison-Blanche avait prévenu dans un communiqué que Donald Trump opposerait son veto à ces résolutions, affirmant que ces équipements militaires devaient permettre aux Émirats de contribuer à la « dissuasion face au comportement de plus en plus agressif de l’Iran et aux menaces qui ont suivi l’accord de paix » avec l’État hébreu.

*Avec AFP