Retrait de troupes russes: Kiev se réjouit d’une «baisse de la tension»

0
271
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le Ministre de la Défense de la Fédération de Russie a décidé de terminer la «vérification soudaine de l’état de préparation au combat des troupes des régions militaires Sud, Ouest et des Troupes aéroportées», annoncent à l’instant les autorités militaires russes.

Mise à jour 22/04/2021, 16h48

Les États-Unis, qui soutiennent l’Ukraine dans sa crise avec la Russie, ont dit attendre «des actes» et pas seulement des «paroles» de la part de Moscou et promis de «continuer à surveiller la situation de près».

L’OTAN a également indiqué avoir pris note de l’annonce du retrait, mais «rester vigilante». «Toute mesure de désescalade de la part de la Russie serait importante et aurait dû être prise depuis longtemps. Nous continuons d’appeler la Russie à retirer toutes ses forces du territoire ukrainien», a affirmé un responsable de l’Alliance.

——————————————–

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est félicité de l’annonce par Moscou du retrait de ses troupes massées autour de l’Ukraine dont le déploiement avait suscité un fort regain des tensions internationales.  

«La réduction de troupes sur notre frontière conduit à une réduction proportionnelle de la tension», a écrit Zelensky sur Twitter. «L’Ukraine reste toujours vigilante, mais se félicite de toute mesure visant à réduire la présence militaire», a-t-il ajouté.  

Le Ministre de la Défense de la Fédération de Russie, général d’armée Sergueï Choïgou a décidé de terminer la vérification soudaine de l’état de préparation au combat des troupes des des régions militaires Sud, Ouest, tous les objectifs étant atteints, écrit le ministèere de la Défense russe sur son site.

«Je crois que les objectifs de la ‘vérification soudaine’ sont pleinement atteints. Les troupes ont démontré leur capacité à assurer une défense fiable du pays. À cet égard, j’ai décidé de terminer les activités de vérification dans les régions militaires Sud et Ouest», – a déclaré le chef du département militaire lors de la réunion sur les résultats de l’exercice interspécifique des troupes (forces) de la Région militaire Sud et des Troupes aéroportées en Crimée, écrit le ministère russe de la Défense dans un communiqué publié ce matin.

Le Ministre de la Défense a chargé l’État-major général, les commandants des troupes des régions militaires et des troupes aéroportées de planifier et de procéder, à partir du 23 avril, au retour des troupes aux points de déploiement permanents, de procéder à une analyse détaillée et de faire le bilan de la vérification soudaine.

Sergueï Choïgou a également ordonné jusqu’au 1er mai de retourner dans les lieux de déploiement permanent des troupes impliquées dans des exercices dans le Sud de la Russie, précise le communiqué.

La présence de ces dizaines de milliers de soldats près de l’Ukraine, qui combat déjà depuis 2014 des séparatistes prorusses dans l’est du pays soutenus par la Russie, a grandement alimenté les tensions entre Moscou, Kiev et les Occidentaux et donné lieu à des passes d’armes verbales.

Si le retrait des troupes russes devrait faire baisser la tension, le conflit entre Kiev et séparatistes prorusses se poursuit dans l’est de l’Ukraine et a fait des dizaines de morts depuis janvier.

Le conflit dans l’est de l’Ukraine a fait plus de 13 000 morts depuis 2014.  

Mardi, Volodymyr Zelensky a invité son homologue russe Vladimir Poutine à une rencontre dans la zone du front. Une proposition restée pour l’heure sans réponse.

*Avec AFP, Présidence ukrainienne et ministère russe de la Défense