Déclaration du ministre de la Défense nationale au sujet du décès de Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg

0
251
Son Altesse Royale le prince Philip, duc d’Édimbourg, en compagnie du lieutenant colonel David Quick, commandant du 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment font l’inspection des troupes du 3e Bataillon, The Royal Canadian Regiment, à Queen’s Park, à Toronto, le 27 avril 2013 (Archives/Caporal-chef Dan Pop, Affaires publiques de l’Armée canadienne)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan,a émis aujourd’hui la déclaration suivante au sujet du décès de Son Altesse Royale le duc d’Édimbourg :

«C’est avec grande tristesse que j’ai appris le décès du duc d’Édimbourg, un homme qui a incarné le principe du service avant soi sa longue vie durant. J’ai eu l’honneur de rencontrer le prince Philip à plusieurs occasions lorsque j’exerçais les fonctions d’aide de camp du lieutenant‑gouverneur de la Colombie‑Britannique ainsi que dans le cadre de mon travail au sein du Service de police de Vancouver. Je me souviendrai toujours de son dévouement envers le Canada et des liens profonds qu’il avait noués avec les Forces armées canadiennes.

«Tout au long de sa brillante carrière au sein de la Royal Navy durant la Seconde Guerre mondiale et de ses décennies de service public, dans le cadre de ses vastes activités philanthropiques et de ses milliers d’actions inspirantes dans le monde, le prince Philip a été lié par un sens du devoir envers les autres.

«Ici au Canada, son sens du devoir est illustré par les liens singuliers que le prince Philip a tissés avec les Forces armées canadiennes et, au fil des ans, il est devenu colonel en chef de six unités canadiennes. En 2011, il a été nommé général honoraire de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne, de même qu’amiral honoraire de la Marine royale canadienne.

«Le prince Philip était motivé pour servir à la fois la Reine et le pays, et son soutien indéfectible à Sa Majesté la reine Elizabeth II a été inébranlable pendant plus de sept décennies. Il restera à jamais dans nos mémoires pour son engagement communautaire et aussi pour avoir été un mari dévoué, un père de quatre enfants, un grand-père de huit enfants et un arrière-grand-père de dix enfants. Nos pensées vont à Sa Majesté et à sa famille en ce jour le plus triste, et nous leur présentons nos plus sincères condoléances. »