Déclaration du premier ministre du Canada concernant le décès du prince Philip, Duc d’Édimbourg

0
335
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Palais de Buckingham a annoncé ce matin que le duc d’Édimbourg s’est éteint «paisiblement» au château de Windsor. Détenteur du record de longévité des princes consorts britanniques, le prince Philip est mort vendredi à 99 ans après une vie dans l’ombre de son épouse, la reine Élisabeth II.

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante concernant le décès de Son Altesse Royale le Duc d’Édimbourg :

«C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès du Duc d’Édimbourg.

«D’abord à titre d’officier décoré de la Marine et, plus tard, comme figure de premier plan dans les domaines de l’engagement communautaire et de la philanthropie, le Duc a dévoué sa vie au service des autres. Il savait toujours reconnaître le meilleur des gens et les encourageait à dépasser leurs limites.

«Le prince Philip entretenait une relation spéciale avec les Forces armées canadiennes et, au fil des ans, il est devenu colonel en chef de six unités canadiennes. En 2011, il a été nommé général honoraire de l’Armée canadienne et de l’Aviation royale canadienne ainsi qu’amiral honoraire de la Marine royale canadienne.

«Le programme mondial qui porte son nom, le Prix du Duc d’Édimbourg, a permis à des millions de jeunes personnes de tous les horizons de réaliser leur plein potentiel. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres des contributions que le Duc a apportées au tissu social de notre pays et du monde. Il appuyait également plus de quarante organisations canadiennes, notamment l’Institut aéronautique et spatial du Canada et l’Outward Bound Trust. Lors de sa dernière visite au Canada, en avril 2013, le Duc est devenu la toute première personne à être nommée compagnon extraordinaire de l’Ordre du Canada par le gouverneur général du Canada.

«Le prince Philip était un homme de conviction et de principes, animé par son sens du devoir envers les autres. Nous nous souviendrons affectueusement de lui en tant que pilier dans la vie de notre reine. Le compagnon de toute une vie, il était toujours à ses côtés et lui a offert un soutien inébranlable dans l’accomplissement de ses devoirs.

«Une famille a perdu un époux, un père, un grand-père et un arrière-grand-père bien-aimé. Les pensées des Canadiens accompagnent la reine Elizabeth II et les membres de la famille royale au moment où ils pleurent une si grande perte. »