Le NORAD a effectué un exercice de défense aérienne au dessus de Montréal aujourd’hui

0
2122
Des chasseurs CF-18 de l’Aviation royle canadienne et et des chasseurs F-15 et deux avions ravitailleur KC-135 de la US Air Force alors alors qu'ils effectuent un exercice de défense aérienne du NORAD au-dessus de Montréal mercredi 26 mai 2021 (ARC)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Des avions de chasse CF-18 de l’Aviation royale canadienne, des chasseurs F-15 de la United States Air Force et deux avions ravitailleurs KC-135 ont effectué ce mercredi 26 mai un exercice de défense aérienne du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) dans l’espace aérien au-dessus de Montréal.

L’exercice de défense aérienne, impliquant le secteur canadien de la défense aérienne à la 22e Escadre North Bay, en Ontario. et le contrôle civil de la circulation aérienne dans la région de Montréal, avait pour but de pratiquer les procédures d’intervention transfrontalière dans un espace aérien à haute densité.

Pendant que l’aéronef évoluait à haute altitude, les Montréalais ont pu voir et entendre les avions de combat du NORAD à proximité d’un avion civil, en vérité un avion militaire simulant le rôle d’un aéronef d’intérêt.

Dans le cadre de l’exercice, les combattants ont également effectué des survols des aéroports locaux.

Cet exercice a été élaboré en étroite coordination avec NAV CANADA et la Federal Aviation Administration (FAA) et s’est déroulé dans le cadre de l’opération NOBLE EAGLE, nom donné à toutes les missions de souveraineté aérienne et de défense aérienne en Amérique du Nord.

La défense de l’Amérique du Nord est la priorité absolue du NORAD et, afin de tester les réponses, les systèmes et l’équipement, le NORAD mène régulièrement des exercices, toute l’année et dans diverses conditions météorologiques avec une variété de scénarios, y compris des violations de restriction de l’espace aérien, des détournements et des interventions en cas d’aéronefs inconnus.

Tous les exercices du NORAD sont soigneusement planifiés et étroitement contrôlés et dépendent des conditions météorologiques et des opérations. Cet exercice du NORAD n’est en aucun cas lié à la réponse du gouvernement du Canada ou des États-Unis au COVID-19.

Depuis plus de 60 ans, les aéronefs du NORAD ont identifié et intercepté les menaces aériennes potentielles pour l’Amérique du Nord dans le cadre de leurs missions d’alerte aérospatiale et de contrôle aérospatial.