Les ministres des Anciens Combattants et de la Défense nationale soulignent le 20e anniversaire de la fin de la mission du Canada au Timor-Oriental

0
138
Un marin canadien à bord du NCSM Protecteur durant une opération de ravitaillement dans les eaux près du Timor-Oriental. (MDN)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Depuis le début des opérations canadiennes de maintien de la paix, peu des missions internationales de paix du Canada au cours des sept dernières décennies ont emmené les membres des Forces armées canadiennes (FAC) plus loin de la maison que l’opération s’étant déroulée au Timor-Oriental de 1999 à 2001.

En 1999, lorsque le Timor a tenté de réaffirmer son indépendance de l’Indonésie, les violences ont éclaté dans le pays comptant plus d’un million de personnes. Des maisons ont été incendiées, des civils ont été tués, et entre 500 000 et 700 000 personnes ont été déplacées.         

Le Canada s’est joint à une force multinationale autorisée par l’ONU et dirigée par l’Australie au Timor-Oriental afin de restaurer la paix et la sécurité, de protéger la mission de l’ONU existante, de l’aider à accomplir ses tâches et de faire en sorte que l’aide humanitaire indispensable parvienne aux citoyens.

Les plus de 650 membres des FAC et 15 agents de police canadiens déployés dans la région à ce moment ont tenu des rôles importants, comme d’assurer la sécurité, de construire un camp, de réparer des installations locales et de maintenir l’approvisionnement de la force opérationnelle navale.

Vingt ans plus tard, le Canada demeure reconnaissant aux membres des FAC et de la police civile qui ont servi au Timor-Oriental dans le cadre de l’opération TOUCAN.

Un avion Hercules des Forces armées canadiennes livrant des approvisionnements pour les efforts de soutien de la paix en Timor-Oriental. (MDN)

Citations

«La mission au Timor-Oriental est parmi les plus importantes de la fière histoire de maintien de la paix du Canada. Alors que nous soulignons le 20e anniversaire de la fin de l’opération TOUCAN, nous remercions les centaines de Canadiens qui se sont rendus à l’autre bout du monde et ont mis leur vie en danger pour aider à restaurer la paix pour les Timorais.»

Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

«Le soutien du Canada envers l’auto-détermination du Timor-Leste il y a 20 ans a aidé à paver la voie pour la démocratie et la liberté dont bénéficient les Timorais aujourd’hui. À tous les courageux membres des Forces armées canadiennes qui ont participé à la mission au Timor-Oriental, la plus importante du Canada en Asie depuis la Corée au début des années 1950, merci pour votre service.»

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

Les Forces armées canadiennes au Timor-Oriental>>