Les NCSM Brandon et Saskatoon participent à un exercice de passage avec la Marine mexicaine, la Garde côtière et la Marine américaine

0
211
Le 13 mai les NCSM Brandon et Saskatoon, la @USCG , la marine américaine et la marine mexicaine ont participé à un exercice de passage (PASSEX) dans le cadre des Initiatives de sécurité maritime nord-américaines dans l'océan Pacifique. (Opérations des Forces armées canadiennes)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 13 mai les navires de défense côtière canadiens NCSM Brandon et Saskatoon ont participé à un exercice de passage (PASSEX) dans le cadre des Initiatives de sécurité maritime nord-américaines dans l’océan Pacifique avec la Garde côtière américaine, la marine américaine et la marine mexicaine.

L’exercice s’est déroulé au large de la côte de Point Loma.

Un PASSEX se produit lorsque deux ou plusieurs commandements navals sont dans la même zone d’opérations. L’exercice vise à renforcer les connaissances de l’équipage dans la gestion de diverses situations et propose des scénarios de formation uniques tels que des exercices de communication ou des exercices de manœuvre.

«Le cutter de la Garde côtière américaine opère régulièrement le long de la frontière maritime avec le Mexique», a expliqué le Lt.j.g. Patrick Venetz, Opérations internationales du onzième district de la Garde côtière. «Le PASSEX est l’occasion de s’engager avec nos homologues dans un environnement de formation pour tester notre interopérabilité opérationnelle et de communication.»

Venetz a déclaré qu’il aimait travailler avec les partenaires du North American Maritime Security Initiatives (NAMSI), que ce soit dans un environnement de formation ou dans le monde réel.

«Plus nous formons et engageons nos partenaires dans un environnement contrôlé, mieux nous sommes disposés à répondre aux opérations du monde réel», a-t-il déclaré.

Un PASSEX offre également la possibilité de pratiquer des compétences de communication entre deux flottes ou plus. La communication entre les commandements permet de prendre des mesures appropriées pendant les exercices.

«Chaque fois que je participe à un événement comme celui-ci qui met en valeur la coopération internationale avec des navires de trois pays différents et de quatre marines, c’est une expérience formidable», a déclaré pour sa part le lieutenant Steven Naylor, commandant du navire de la Garde côtière Robert Ward.

* Avec le U.S. Coast Guard District, San Diego