Déclaration du premier ministre à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés

0
147
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le premier ministre Justin Trudeau a fait aujourd’hui la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés :

« Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, nous nous joignons à la communauté internationale pour rendre hommage à tous ceux qui ont été contraints de fuir leur pays d’origine. Nous saluons leur force et leur courage, reconnaissons les épreuves qu’ils ont endurées et réaffirmons notre engagement à les protéger et à les soutenir.

« Dans leur quête d’un chez-soi sûr, les réfugiés et les autres personnes déplacées de force sont confrontés à des pertes, à des obstacles et à des traumatismes immenses. Pendant qu’ils tentent de rebâtir leur vie, ils souffrent souvent de la faim et sont accablés par le désespoir et l’incertitude. Beaucoup peinent à trouver un médecin lorsqu’ils sont malades, une école pour leurs enfants ou un espace où ceux-ci peuvent jouer, se faire des amis et avoir un sentiment d’appartenance.

« Le thème de cette année, “Ensemble on se soigne, on apprend et on rayonne”, nous invite tous à renouveler notre engagement à soutenir les réfugiés en améliorant leur accès à des soins de santé et à une éducation de qualité. Faisant écho au Pacte mondial sur les réfugiés, le thème de cette année nous rappelle également l’importance de l’inclusion, et de veiller à ce que toutes les personnes, y compris les réfugiés d’origines diverses, aient accès aux espaces dont elles ont besoin pour apprendre et s’épanouir. Le Canada reconnaît l’importance de l’inclusion et de la diversité, et fait depuis longtemps la promotion de ces valeurs dans le cadre de ses efforts en matière d’aide internationale, de réinstallation et d’intégration.

« Le Canada a une fière tradition humanitaire consistant à protéger les personnes les plus vulnérables du monde et, aujourd’hui, nous continuons d’ouvrir nos frontières et nos cœurs à ceux en quête de sécurité et d’un refuge contre la persécution et la violence. En 2019, le Canada a réinstallé plus de 30 000 réfugiés et a été le premier pays de réinstallation de réfugiés au monde pour la deuxième année consécutive. L’année dernière, malgré les défis posés par la COVID-19, y compris les restrictions de voyage, le Canada a réinstallé plus de 9 200 réfugiés d’un océan à l’autre. Cette année, nous allons lancer un volet consacré aux réfugiés qui offrira l’asile aux défenseurs des droits de la personne en danger. Ce volet permettra au Canada de devenir l’un des premiers pays à offrir des places dédiées à la protection de ce groupe de réfugiés. Comme nous l’avons annoncé plus tôt cette année, afin de mieux soutenir la réunification des familles, nous réinstallerons également jusqu’à 250 membres de la famille élargie de survivants de Daech qui vivent actuellement au Canada.

« Guidés par la Politique d’aide internationale féministe, nous continuons de mettre l’accent sur les besoins des femmes et des filles, et de proposer des initiatives concrètes et opportunes pour promouvoir les droits de la personne, l’égalité des sexes, la dignité, la paix et la sécurité. Dans cet esprit, le Canada se réjouit à la perspective d’assumer, le mois prochain, le rôle de président de la plateforme de soutien du Cadre global de protection et de solutions régionales pour l’Amérique centrale et le Mexique (MIRPS). Dans ce rôle, nous continuerons de militer en faveur de la protection et de la participation significative des femmes et des filles déplacées sur la scène internationale. Nous poursuivrons également notre collaboration avec la communauté internationale et les Nations Unies afin de fournir une protection et une aide internationales aux réfugiés, et de trouver des solutions durables et respectueuses de la dignité humaine pour ceux-ci et les autres personnes déplacées de force.

« Au nom du gouvernement du Canada, j’invite tous les Canadiens à se joindre à moi pour souligner la Journée mondiale des réfugiés et à prendre le temps de réfléchir aux contributions que les réfugiés ont apportées au Canada. Célébrons ce que nous pouvons accomplir en tant qu’individus, communautés et pays lorsque nous privilégions la compassion, l’ouverture et la diversité. Laissons ces valeurs nous motiver à aider les plus vulnérables d’entre nous à réaliser leur véritable potentiel. »