Le ministre Sajjan participe à la réunion virtuelle des ministres de la Défense de l’ OTAN

0
288
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Aujourd’hui, le ministre de la Défense nationale Harjit S. Sajjan a participé à une réunion virtuelle des ministres de la Défense de l’OTAN. Cette rencontre s’est tenue dans la foulée de la réunion des ministres des Affaires étrangères et a permis aux ministres de la Défense des pays alliés d’aborder plusieurs enjeux clés en vue du prochain sommet de l’OTAN à Bruxelles le 14 juin.

Au cours de la réunion, le ministre a discuté des propositions du secrétaire général dans le cadre de l’initiative OTAN 2030, en particulier de celles concernant la dissuasion et la défense, la résilience, l’innovation, l’instruction des partenaires et l’impact des changements climatiques sur la sécurité. Le ministre a aussi abordé la situation en Afghanistan et d’autres sujets importants comme le renforcement de la posture de défense et de dissuasion de l’OTAN ainsi que l’avancement du programme concernant les femmes, la paix et la sécurité.

Le ministre Sajjan a remercié le secrétaire général pour son leadership dans le dossier de l’initiative OTAN 2030 et souligné l’appui du Canada aux propositions, qui établissent un programme ambitieux pour une Alliance renouvelée et revigorée. Le ministre Sajjan a aussi réitéré l’engagement du Canada à travailler avec les pays alliés pour accroître la coopération et consolider le lien transatlantique de façon à renforcer la résilience de l’Alliance.

L’OTAN constitue l’une des pierres d’assise de la sécurité internationale du Canada et la principale tribune pour dialoguer avec d’autre pays de défense et de sécurité transatlantiques. Le Canada poursuit sa collaboration avec les pays alliés pour garantir que l’Alliance continue de faire preuve d’innovation, de souplesse et d’adaptation face aux menaces actuelles et futures pour la sécurité.

Dans un contexte mondial de la sécurité en rapide évolution, l’OTAN doit continuer de s’adapter à des défis tels que la pandémie de COVID-19, les technologies perturbatrices, les changements climatiques et la désinformation. L’initiative OTAN 2030 vise à renforcer l’unité transatlantique ainsi qu’à garantir que l’Alliance reste forte sur le plan militaire, le devienne encore plus sur le plan politique et adopte une approche plus ouverte sur le monde.

Citations

«LES DISCUSSIONS FRUCTUEUSES D’AUJOURD’HUI ONT SOULIGNÉ L’APPUI DU CANADA À L’ORIENTATION STRATÉGIQUE DE L’INITIATIVE OTAN 2030, Y COMPRIS LA NÉCESSITÉ DE CONTINUER À RENFORCER LA POSTURE DE DISSUASION ET DE DÉFENSE DE L’ALLIANCE ET LA DISPONIBILITÉ OPÉRATIONNELLE DE NOS FORCES. NOTRE PARTICIPATION AUX OPÉRATIONS DE L’OTAN PARTOUT DANS LE MONDE TÉMOIGNE DE NOTRE ENGAGEMENT ENVERS L’ALLIANCE, ET NOUS CONTINUERONS D’ŒUVRER AVEC LES PAYS ALLIÉS À ACCROÎTRE L’UNITÉ ET LA SOLIDARITÉ AU SEIN DE L’ORGANISATION ET À GARANTIR QUE L’OTAN CONSERVE SA SOUPLESSE ET SA CAPACITÉ D’ADAPTATION FACE AUX MENACES ÉMERGENTES.»

HARJIT S. SAJJAN, MINISTRE DE LA DÉFENSE

Faits en bref

  • Le Canada souscrit au principe de défense collective préconisé par l’OTAN et fournit un soutien direct aux opérations et aux missions de l’OTAN.
  • Grâce à la mise en œuvre de sa politique de défense, Protection, Sécurité, Engagement, le Canada réalise des investissements à long terme dans des outils modernes et le développement des capacités afin de maintenir des forces de haute qualité, adaptables et agiles qui sont prêtes à être déployées, au besoin.
  • L’initiative OTAN 2030 est une occasion importante pour l’Alliance de continuer de s’adapter et de rester prête à faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain.
  • Le Canada appuie l’orientation stratégique de l’initiative OTAN 2030 mise de l’avant par le secrétaire général, qui comprend une attention renouvelée accordée par l’Alliance à la résilience, à l’innovation et aux répercussions des changements climatiques sur la sécurité.
  • À l’heure actuelle, le Canada :
    • dirige le groupement tactique multinational de présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie depuis 2017;
    • commande le 1er Groupe maritime permanent de l’OTAN (SNMG1). Il dirige la mission jusqu’en janvier 2022. Le NCSM Halifax est actuellement le navire amiral de l’équipe de commandement du SNMG1 et du personnel du quartier général;
    • déploie des membres des Forces armées canadiennes (FAC) en Irak à l’appui à la mission de l’OTAN en Irak, actuellement dirigée par le lieutenant-général Michael Lollesgaard des forces armées danoises. Le Canada apporte un ferme soutien à cette mission et en a assuré le commandement de 2018 à 2020;
    • fournit un soutien logistique et un soutien au quartier général à la Force pour le Kosovo dirigée par l’OTAN.
  • Du 20 au 30 mai 2021, le NCSM Halifax a participé à l’exercice STEADFAST DEFENDER 21 de l’OTAN, un exercice maritime d’envergure mené dans l’Atlantique Est, au large du Portugal. Cet exercice mettait l’accent sur des opérations de guerre multimenace asymétrique et de guerre maritime conventionnelle visant à améliorer et à démontrer la capacité de l’OTAN à effectuer des déploiements stratégiques ainsi qu’à consolider lien transatlantique entre l’Amérique du Nord et l’Europe, tout en renforçant les structures du Commandement allié Opérations de l’OTAN. Le Canada a participé à cet exercice aux côtés de 22 alliés de l’OTAN et nations partenaires.
  • Les FAC ont pris des mesures pour atténuer les répercussions de la COVID‑19 sur les opérations et protéger leur personnel afin de continuer à appuyer efficacement les opérations de l’OTAN.

À lire aussi:

Les ministres des Affaires étrangères se réunissent pour préparer le sommet et discuter de l’initiative OTAN 2030 >>

L’Afghanistan et l’initiative OTAN 2030 au cœur des débats des ministres de la Défense des pays de l’OTAN >>

Press conference by NATO Secretary General Jens Stoltenberg following the meeting of the North Atlantic Council in Defence Ministers’ session >>

et

Opération REASSURANCE >>

Opération IMPACT >>

Mission de l’OTAN en Irak (en anglais seulement) >>

OTAN 2030 >>