Le premier ministre Trudeau conclut sa participation au Sommet de l’OTAN productif

0
282
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le premier ministre Justin Trudeau a participé aujourd’hui au Sommet de l’OTAN qui s’est tenu à Bruxelles, en Belgique. Lors du Sommet, les dirigeants ont discuté des menaces et des défis qui touchent la sécurité transatlantique et des efforts concertés qui sont déployés pour renforcer les engagements communs qui visent à assurer la sécurité de nos populations.

Les dirigeants ont également adopté l’ambitieux programme OTAN 2030, qui permettra à l’OTAN de continuer à s’adapter à l’évolution des défis en matière de sécurité, notamment aux répercussions des changements climatiques sur la sécurité.

Au cours de la réunion, le premier ministre Trudeau a réitéré l’engagement indéfectible du Canada envers l’OTAN et les valeurs de l’Alliance, notamment la liberté individuelle, la démocratie, les droits de la personne et la primauté du droit. De plus, le premier ministre a mis en relief les contributions et le leadership du Canada au sein de l’OTAN. Il a notamment indiqué que le Canada dirige le groupement tactique de la présence avancée renforcée en Lettonie, et qu’il assume le commandement du 1er Groupe maritime permanent de l’OTAN, dont le Navire canadien de Sa Majesté Halifax est le navire amiral. Il a également souligné les contributions du Canada à la mission de l’OTAN en Irak et à la Force pour le Kosovo de l’OTAN.

Les changements climatiques constituent l’une des plus grandes menaces de notre époque, et ils ont des répercussions sur l’ensemble de nos populations et sur notre sécurité mondiale. Le premier ministre Trudeau a annoncé la proposition du Canada d’établir au pays un nouveau centre d’excellence de l’OTAN pour le climat et la sécurité, et de travailler avec les Alliés en tant que nation-cadre du centre. Il fournirait aux Alliés un emplacement central où mettre en commun leurs connaissances et élaborer des mesures efficaces pour se préparer aux répercussions des changements climatiques sur la sécurité et y réagir.

Le premier ministre a également annoncé que le Canada allait verser une contribution d’un million de dollars au fonds d’affectation spéciale de l’OTAN pour soutenir les opérations de paix des Nations Unies. Ce fonds vise à accroître la sûreté et la sécurité des Casques bleus qui sont déployés partout dans le monde dans le cadre des opérations de paix des Nations Unies.

Conscient des cybermenaces de plus en plus vastes et sophistiquées auxquelles les Alliés sont confrontés, le premier ministre Trudeau a souligné que le Canada fournit des effets cyber à l’OTAN. Cette contribution aidera à déterminer la façon dont les cyberopérations seront intégrées aux missions et aux opérations de l’OTAN. Le premier ministre a réitéré que les cyberopérations du Canada seront assujetties à toutes les lois nationales et internationales applicables.

Le premier ministre Trudeau s’est joint aux Alliés pour adopter le programme OTAN 2030, réaffirmant ainsi la solidarité, l’unité et la cohésion de l’Alliance. L’initiative OTAN 2030 établit un programme ambitieux pour une Alliance renouvelée et revigorée, qui permettra à l’OTAN de relever les défis de sécurité d’aujourd’hui et de demain.

Le premier ministre a aussi participé au Forum de Bruxelles dans le cadre de l’initiative OTAN 2030, organisé par le German Marshall Fund, en compagnie de la première ministre de l’Estonie, Kaja Kallas. Durant l’activité, le premier ministre a réitéré l’engagement du Canada à travailler avec ses alliés et ses partenaires pour relever les défis mondiaux, comme mettre fin à COVID-19, lutter contre la crise climatique et assurer la sécurité de nos populations. Il a également souligné le rôle du Canada au sein de l’OTAN ainsi que l’importance de l’alliance pour notre sécurité collective et pour la promotion des valeurs démocratiques dans le monde.

Le Canada est un fier membre de l’OTAN, et le Sommet a offert aux Alliés l’occasion de discuter de priorités et de valeurs communes. Ensemble, nous continuerons de protéger nos populations et de bâtir un monde plus sûr et plus pacifique pour tous.

Citation

«Le Canada est un membre fondateur de l’OTAN, qui est une pierre angulaire de notre politique de défense et de sécurité depuis plus de 70 ans. Les progrès que nous avons réalisés dans le cadre de ce sommet permettront à l’OTAN de continuer à s’adapter pour relever les défis de sécurité d’aujourd’hui et de demain, y compris ceux qui découlent des changements climatiques, et de bâtir un monde plus sûr et plus résilient pour nos populations.», Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Le premier ministre a tenu des rencontres avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, le président de la Lettonie, Egils Levits, le premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, et le premier ministre de l’Espagne, Pedro Sánchez.
  • Les Alliés ont également adopté le plan d’action de l’OTAN sur les changements climatiques et la sécurité, la nouvelle politique globale de cyberdéfense de l’OTAN, une nouvelle politique de l’OTAN sur la prévention de la violence sexuelle en situation de conflit et les interventions connexes, ainsi que l’engagement sur le renforcement de la résilience. De plus, les dirigeants de l’OTAN ont chargé le secrétaire général d’entamer le processus d’actualisation du concept stratégique de l’OTAN.
  • L’OTAN est l’une des pierres angulaires de la politique internationale du Canada en matière de sécurité et de défense. Il s’agit de la principale tribune mondiale pour mobiliser les Alliés et les pays partenaires sur les enjeux relatifs à la défense et à la sécurité transatlantiques.
  • Le Canada souscrit au principe de la défense collective préconisé par l’OTAN et apporte un soutien direct aux missions et aux opérations de l’OTAN. À l’heure actuelle, le Canada :
    • dirige le groupement tactique multinational de la présence avancée renforcée de l’OTAN en Lettonie dans le cadre de l’opération REASSURANCE depuis 2017;
    • assume le commandement du 1er Groupe maritime permanent de l’OTAN (SMNG1), dont le Navire canadien de Sa Majesté Halifax est le navire amiral, dans le cadre de l’opération REASSURANCE. Le Canada dirigera la mission jusqu’en janvier 2022. Le SNMG1 mène des opérations dans les eaux d’Europe du Nord et de l’Ouest, notamment dans la mer Baltique, la mer du Nord et la mer de Norvège;  
    • déploie des membres des Forces armées canadiennes à l’appui de la mission de l’OTAN en Irak (NMI) dans le cadre de l’opération IMPACT. Le Canada apporte un ferme soutien à la mission de l’OTAN en Irak et en a assuré le commandement de 2018 à 2020;
    • fournit un soutien logistique à la Force pour le Kosovo de l’OTAN et au quartier général de celle-ci au Kosovo dans le cadre de l’opération KOBOLD.
  • Le Canada contribue également à la sécurité transatlantique en appuyant la sécurité et la stabilité de l’Ukraine, notamment dans le cadre de notre mission de formation militaire, à savoir l’opération UNIFIER.
  • Les centres d’excellence de l’OTAN sont des organisations militaires internationales qui sont établies, gérées et financées par des Alliés de l’OTAN (nations-cadres). Ils assurent la formation du personnel des pays alliés et partenaires sur des sujets spécialisés qui présentent un intérêt pour l’OTAN. Un centre d’excellence pour le climat et la sécurité dirigé par le Canada aiderait considérablement l’Alliance à mieux comprendre les répercussions des changements climatiques sur la sécurité, à s’y adapter et à les atténuer. Il s’agirait du premier centre d’excellence établi au Canada.
  • La contribution du Canada au fonds d’affectation spéciale de l’OTAN pour soutenir les Casques bleus des Nations Unies permettra à l’OTAN de partager son expertise avec les Nations Unies dans des domaines clés, notamment le rendement et l’évaluation militaires, les soins médicaux, la lutte contre les engins explosifs de circonstance ainsi que les transmissions et les technologies de l’information et des communications. Il en résultera des opérations de paix plus efficaces.
  • En intégrant ses effets cyber souverains aux opérations et aux missions de l’OTAN, le Canada se joint à un groupe d’Alliés qui fournissent à titre volontaire leurs effets cyber souverains à l’OTAN pour l’aider à réaliser ses objectifs opérationnels. Les cyberopérations du Canada seront assujetties à toutes les lois nationales et internationales applicables.

Document connexe

Liens connexes