Le secrétaire général de l’OTAN accueille le premier ministre Trudeau au sommet de l’OTAN

0
265
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a accueilli le premier ministre Trudeau du Canada au sommet de l’OTAN à Bruxelles lundi [14 juin 2021]. Le secrétaire général a salué les contributions continues du Canada à l’Alliance et sa sécurité partagée.

Les décisions du sommet d’aujourd’hui viseront à adapter « notre Alliance pour l’avenir, dans le cadre de l’initiative OTAN 2030 », a déclaré le secrétaire général, notamment en augmentant les investissements dans la dissuasion et la défense et en « définissant l’étalon-or » lorsqu’il s’agit de faire face aux implications sécuritaires du changement climatique.

À cet égard, il a remercié le Canada d’avoir généreusement offert d’accueillir un centre d’excellence de l’OTAN sur le climat et la sécurité.

Le sommet arrive à un «moment charnière» pour l’Alliance

En arrivant au sommet de l’OTAN lundi (14 juin 2021), le secrétaire général Jens Stoltenberg a déclaré que la réunion serait un moment charnière pour l’Alliance et un moment pour « ouvrir un nouveau chapitre de nos relations transatlantiques ». M. Stoltenberg a présenté un ordre du jour complet pour la réunion, y compris les relations de l’OTAN avec la Russie, qui, selon lui, étaient « à leur point le plus bas depuis la guerre froide en raison du comportement agressif de la Russie », ainsi que la Chine, qui offre des opportunités mais pose des défis à notre sécurité ».

Dans ce contexte, le secrétaire général a déclaré que les dirigeants conviendraient d’un programme ambitieux de l’OTAN à l’horizon 2030, qui comprend le renforcement de la défense collective, le renforcement de la résilience, l’affûtage de notre avance technologique et la transformation du climat et de la sécurité en une tâche importante pour l’Alliance. Les dirigeants alliés devraient également accepter de maintenir les dépenses de défense à un niveau élevé, a déclaré M. Stoltenberg, et « d’investir davantage ensemble, pour atteindre notre plus haut niveau d’ambition ».

En outre cette année, co-organisé par l’OTAN et le German Marshall Fund des États-Unis, le « NATO 2030 at Brussels Forum » (L’OTAN 2030 au sommet de Bruxelles), présente des discussions de haut niveau parallèlement au sommet de l’OTAN.

L’OTAN 2030 est un programme ambitieux pour s’assurer que l’OTAN reste prête, forte et unie pour une nouvelle ère de croissance mondiale compétition.

L’OTAN 2030-Nato 2030 >>