Déclarations à l’occasion de la fête du Canada

0
375
Temps de lecture estimé : 5 minutes

*Communiqués

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré aujourd’hui à l’occasion de la fête du Canada qu’«Aujourd’hui, nous célébrons notre pays et tous ceux qui y vivent. Nous réfléchissons aussi à tout ce que nous avons accompli et nous tournons vers ce qu’il nous reste à faire».

«La pandémie a transformé nos vies quotidiennes, nous a appris des leçons difficiles et nous a tenus séparés. Mais à travers ce défi et cette crise, les Canadiens se sont soutenus les uns les autres. Nous tous – jeunes et vieux – avons fait des sacrifices personnels pour contribuer à assurer la santé et la sécurité de nos communautés. Nous avons placé des affiches à nos fenêtres et frappé sur nos pots et casseroles pour encourager nos travailleurs de la santé de première ligne. Nous avons commandé des plats à emporter et fait nos achats chez nos petites entreprises locales. Et lorsque les vaccins sont arrivés, nous nous sommes fait vacciner le plus rapidement possible pour permettre à nos communautés de retrouver une vie normale.

«Espoir, ardeur au travail, bienveillance, résilience et respect. Voici les valeurs que les Canadiens ont incarnées face à la pandémie. Aujourd’hui, il est important de célébrer ces valeurs et tout ce que nous avons surmonté. Cependant, tout en saluant nos réussites, nous devons aussi reconnaître que pour certaines personnes, la fête du Canada n’est pas encore un jour de célébration.

«Les horribles découvertes des restes de centaines d’enfants sur les sites d’anciens pensionnats en Colombie-Britannique et en Saskatchewan nous ont encouragés, à juste titre, à réfléchir aux manquements historiques de notre pays et aux injustices qui persistent envers les peuples autochtones et beaucoup d’autres personnes au Canada. En tant que Canadiens, nous devons être honnêtes avec nous-mêmes au sujet de notre passé. Nous devons également reconnaître qu’ici, au Canada, certaines personnes ne se sentent toujours pas en sécurité lorsqu’elles parcourent les rues de leur communauté. Il y a encore des gens qui n’ont pas accès aux mêmes possibilités que les autres et qui sont victimes de discrimination et de racisme systémique au quotidien.

«Nous ne pouvons pas changer le passé. Cependant, pour tracer une voie nouvelle et meilleure vers l’avenir, nous devons avoir la ferme volonté de confronter ces vérités. Ensemble, nous avons un long chemin à parcourir afin de rectifier nos torts envers les peuples autochtones. Mais si chacun de nous promet d’accomplir le travail nécessaire – et si nous sommes guidés par ces valeurs fondamentales que sont l’ardeur au travail, la bienveillance, la résilience et le respect – nous pouvons parvenir à la réconciliation et bâtir un Canada meilleur pour tous.

«Ce qui rend le Canada spécial, ce n’est pas que nous croyons que nous sommes le meilleur pays au monde – c’est plutôt que nous savons que nous pouvons l’être. Que ce soit pour terminer la lutte contre la COVID-19, combattre la crise climatique ou avancer sur la voie de la réconciliation, je sais qu’aucun défi n’est trop grand si nous le relevons ensemble. Parce que les progrès que nous avons réalisés en tant que pays ne sont pas arrivés par accident, et qu’ils ne se poursuivront pas sans que nous y mettions les efforts nécessaires.

«En cette fête du Canada, réaffirmons notre engagement à être à l’écoute des autres et à apprendre les uns des autres. Ainsi, nous pourrons éliminer les obstacles qui nous divisent, rectifier les injustices de notre passé et bâtir une société plus juste et plus équitable pour tous. Ensemble, nous relèverons nos manches et nous accomplirons le dur travail nécessaire pour bâtir un Canada meilleur.

«De ma famille à la vôtre, bonne fête du Canada. »

Déclaration du ministre du Patrimoine Steven Guilbeault

Le ministre du Patrimoine Steven Guilbeault a lui aussi inviter les Canadiens à la réflexion: «En cette fête du Canada, réfléchissons à la manière dont nous pourrions, en tant que pays, faire en sorte que tout le monde au Canada se sente en sécurité et ait accès à des chances égales au sein de notre société.»

En cette fête du Canada, réfléchissons à la manière dont nous pourrions, en tant que pays, faire en sorte que tout le monde au Canada se sente en sécurité et ait accès à des chances égales au sein de notre société.

«Nous avons fait preuve de compassion et de résilience tout au long de la pandémie. Dans le respect des lignes directrices concernant la COVID-19, les Canadiens et Canadiennes ont gardé le contact avec les autres et ont aidé leur famille, leurs amis et leurs voisins à traverser cette période difficile. Nous pouvons être fiers et reconnaissants envers tous les premiers intervenants, professionnels de la santé et travailleurs de première ligne qui ont travaillé sans relâche en ces temps incertains.

«Comme de nombreux Canadiens, je suis choqué et horrifié par la découverte de tombes d’enfants non identifiées sur les terrains ou à proximité des terrains d’anciens pensionnats indiens. Des commémorations ont eu lieu dans tout le Canada pour pleurer ces enfants dont la vie a été écourtée et pour rendre hommage aux disparus, aux familles laissées derrière et aux survivants des pensionnats.

«Beaucoup de travail reste à faire sur le chemin de la vérité et de la réconciliation, et nous avons tous un rôle à jouer. Le projet de loi sur la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation a récemment reçu la sanction royale, ce qui signifie que les Canadiens et Canadiennes rendront hommage aux survivants, à leur famille et à leurs communautés chaque année le 30 septembre. Cette journée fera en sorte que l’histoire tragique et les séquelles des pensionnats demeurent une composante essentielle du processus de réconciliation.

«Je vous invite à prendre un moment aujourd’hui pour vous renseigner sur le rôle de nos institutions dans la mise en place du système de pensionnats, à remettre en question vos propres points de vue et hypothèses, et à explorer la richesse et la diversité des cultures, des voix, des expériences et des histoires des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Nous devons engager un dialogue ouvert et constructif afin que toutes et tous puissent tirer des leçons des atrocités et de la violence systémique commises envers les Autochtones, ainsi qu’honorer leurs cultures, leurs traditions et leurs langues, ainsi que leur importante contribution au Canada.

«Pour avancer vers un avenir meilleur, nous devons examiner les aspects troublants de notre histoire et la réalité présente du racisme systémique, des traumatismes et de la négligence qui continuent de causer des préjudices à de nombreuses communautés au Canada. Notre pays devrait être un lieu où nous pouvons tous vivre ensemble en harmonie. L’inclusion n’est pas un simple mot, c’est un état d’esprit qui demande du travail et de l’engagement. Chacun d’entre nous a un rôle à jouer pour vaincre la haine et le racisme.

«Bien que nous ayons beaucoup de travail à faire, je partage l’espoir que nous pouvons accomplir de grandes choses ensemble et créer une société plus inclusive, empathique et diversifiée, où chaque personne a un rôle à jouer dans la construction d’un Canada meilleur.

«Cette année, plus que jamais, la fête du Canada nous invite à faire preuve d’empathie et de compréhension, et à nous conscientiser. Je vous encourage à créer une fête du Canada spéciale à la maison. Participez aux activités qui ont lieu dans tout le pays et appuyez nos fantastiques artistes canadiens. Ne ratez pas le programme de la soirée de la fête du Canada qui met en valeur la diversité artistique du Canada, notamment les talentueux artistes autochtones.»