La Conférence des associations de la défense invite les partis fédéraux à s’expliquer sur les enjeux de sécurité et de défense

0
505
Temps de lecture estimé : 4 minutes

À l’occasion des élections fédérales 2021, la Conférence des associations de la défense, une organisation non-partisane à but non lucratif regroupant 40 associations membres qui représentent plus de 400 000 membres actifs et retraités des Forces armées canadiennes, invite les trois partis principaux à dire comment ils entendent répondre aux enjeux de sécurité nationale et de défense.

«La prochaine élection est une occasion opportune pour que les partis politiques canadiens expliquent comment ils proposent de s’assurer que le Canada soit préparé à répondre à un large éventail d’enjeux de sécurité nationale, dit le communiqué de la CAD que nous reproduisons ici intégralement.

«Dans une époque de résurgence de la compétition entre grandes puissances, cela comprend évidemment les menaces militaires potentielles pour le Canada et ses alliés, mais également des enjeux de sécurité économique et d’adéquation des chaînes d’approvisionnement pour produire et livrer les biens essentiels à la sécurité nationale. Cependant, ce changement d’orientation concernant la sécurité internationale ne devrait pas miner les défis continus posés par les acteurs non étatiques et les États voyous.

«Trois enjeux de sécurité et de défense sont d’une telle importance qu’il est impératif pour les Canadiens de connaître le positionnement précis des partis politiques. L’Institut de la CAD demande à chacun des partis de fournir des réponses claires et directes à ces questions :

  1. Quelles modifications ou mises-à-jour votre parti apporterait-il à la politique de défénse en place? Considérez-vous que les ressources de la Défense nationale, exposées dans la politique de défense de 2017 Protection, Sécurité, Engagement et projetées sur une période de 20 ans, représentent le montant minimal qui devrait être alloué à des fins de défense à l’avenir, étant entendu que des réallocations pourront être nécessaires au cours de cette période afin de s’adapter à de nouvelles circonstances?
  2. Comment votre parti envisage-t-il travailler de concert avec les États-Unis afin de protéger le territoire nord-américain? Considérez-vous que la modernisation du North American Aerospace Defence Command (NORAD) considérée comme un enjeu critique lorsque la politique de défense fut publiée, mais pour laquelle aucune ressource spécifique n’a été allouée, représente maintenant une priorité urgente pour laquelle des ressources nouvelles et supplémentaires doivent être fournies rapidement?
  3. L’inconduite sexuelle est un problème persistant au sein des Forces armées canadiennes et l’a été tant sous les gouvernements conservateurs que libéraux. Quelles mesures spécifiques les partis politiques prendraient-ils afin d’assurer un changement de culture rapide au sein des Forces?

«Bien que nous estimons qu’il s’agit là des trois plus importantes questions de défense et de sécurité nationales nécessitant une réponse des partis, nous reconnaissons que les Canadiens sont également préoccupés par plusieurs autres enjeux liés à la défense et à la sécurité du Canada qui méritent d’être pris en considération: l’importance des changements climatiques et ses conséquences à court et à long terme sur la souveraineté de l’Arctique et les opérations d’urgence nationales comme les inondations et les feux de forêt; la résilience de notre nation face aux cyberattaques et aux campagnes de désinformation nationales et étrangères; la composition et la diversité des Forces armées canadiennes, l’acquisition d’équipements militaires spécifiques, tels que les nouveaux avions de chasse de l’Aviation royale et les nouveaux navires de combat de surface de la Marine; et la pertinence du soutien apporté aux militaires canadiens et à leurs familles. Ce sont là des exemples des types d’enjeux que les partis politiques devront se préparer à aborder s’ils aspirent à gouverner le Canada dans les années à venir.

«Nous croyons que l’ensemble des questions relatives à la défense nationale devrait pleinement être débattu et exploré au cours de cette élection. Les Canadiens méritent d’être informés des menaces auxquelles nous sommes confrontés en tant que nation et des engagements que nous détenons envers nos alliés. Par conséquent, il devrait être attendu que les chefs de partis fournissent leur positionnement complet et détaillé sur des enjeux de défense nationale, tout comme les candidats locaux devraient être questionnés sur leurs points de vue dans le cadre d’entrevues, d’annonces et de réunions de candidats.


«Afin de poursuivre sur cette idée, nous avons invité les trois partis principaux à participer à un débat publique à ce sujet et nous attendons avec impatience leurs acceptations. L’Institut de la CAD est prêt à travailler avec les organisations qui tentent de faciliter un débat englobant afin de s’assurer que les discussions entourant la défense soient bien informées, que la vérification des faits soit rigoureuse, que des détails et des spécificités soient exigés et obtenus, et que la reddition de comptes soit possible dans les années à venir.


«Fondée en 1932, la Conférence des associations de la défense possède une longue tradition à promouvoir des discussions sur la défense nationale. Elle a appuyé la publication de plusieurs rapports sur des enjeux de défense et de sécurité, elle a organisé plusieurs conférences et séminaires avec la participation d’experts de la défense provenant de partout à travers le Canada et du monde entier. Elle fera tout en son pouvoir lors de cette élection afin de s’assurer que les enjeux de défense soient abordés, d’élever la qualité du débat et de faire en sorte que les Canadiens prennent des décisions bien informées le jour du scrutin.»

———————————————————————————————————————————


La Conférence des associations de la défense est une organisation non-partisane à but non lucratif regroupant 40 associations membres qui représentent plus de 400 000 membres actifs et retraités des Forces armées canadiennes.

Son organisme sœur, l’Institut de la CAD est une œuvre caritative qui mène des recherches, un programme éducatif et des événements afin de promouvoir une approche factuelle et rationnelle quant à la politique de sécurité et défense canadienne.