Le Canada s’entend avec les États-Unis pour accueillir jusqu’à 5000 réfugiés afghans supplémentaires

0
366
Des membres du 816e Escadron de transport aérien expéditionnaire américain aident les passagers à monter à bord d'un C-17 Globemaster III de l'U.S. Air Force à l'appui de l'évacuation de l'Afghanistan à l'aéroport international Hamid Karzai de Kaboul, Afghanistan, le 24 août 2021. (DoD)
Temps de lecture estimé : 2 minutes

*Communiqué

Le Canada conclut un accord avec les États-Unis pour soutenir le transport de réfugiés afghans vers un lieu sûr et s’entend avec les États-Unis pour accueillir jusqu’à 5000 réfugiés afghans supplémentaires évacués par les troupes américaines ces derniers jours.

«Le gouvernement du Canada continue d’épuiser toutes les options disponibles en collaboration avec nos alliés du monde entier, afin d’assurer la sécurité du plus grand nombre d’Afghans possible. Dans la première phase de son opération, le Canada a évacué environ 3 700 personnes de l’Afghanistan — la majorité d’entre elles étant des réfugiés qui ont soutenu la mission du Canada et qui commenceront bientôt une nouvelle vie dans ce pays.

«Alors que nous entamons la deuxième phase de notre opération, la solidarité du Canada avec le peuple afghan demeure forte. Cette phase sera centrée sur l’accueil des réfugiés afghans qui ont été contraints de fuir l’Afghanistan vers un autre pays.

«Dans le cadre de ces efforts, le gouvernement du Canada a conclu une entente avec les États-Unis dans le but de coopérer étroitement au passage et au départ sécuritaires de l’Afghanistan de nos ressortissants, de ressortissants afghans qui ont servi le Canada et les États-Unis, ainsi que de leurs familles. En vertu de cet accord, le Canada accueillera jusqu’à 5 000 réfugiés dont l’évacuation a été facilitée par les États-Unis. Ces réfugiés seront acceptés dans le cadre du programme récemment annoncé par le Canada visant 20 000 réfugiés, y compris des minorités afghanes persécutées, des militantes des droits de la personne, des personnes LGBTI et des journalistes. Cette collaboration aidera également à réduire les pressions actuelles sur le système mondial de réinstallation en facilitant les efforts internationaux pour soutenir les réfugiés afghans et en accélérant les efforts pour accueillir davantage de réfugiés en sécurité au Canada.

«Les réfugiés afghans devront satisfaire à toutes les exigences d’admissibilité et de recevabilité. Ils arriveront au Canada en provenance des pays où ils ont été temporairement localisés après avoir fui l’Afghanistan.

«Le Canada et les États-Unis ont une longue et fière histoire de valeurs communes et de coopération étroite, et le gouvernement du Canada est reconnaissant des efforts déployés par les États-Unis dans le but de protéger l’aéroport international Hamid Karzai et d’évacuer le plus de personnes possible. Ce partenariat, qui a vu de nombreux Canadiens et réfugiés à destination du Canada évacués sur des vols américains, constitue la base de l’entente d’aujourd’hui qui vise à accueillir ces réfugiés au Canada.»

Voir aussi:

Et liens connexes