Déclaration du ministre de la Défense nationale concernant la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

0
869
Temps de lecture estimé : 2 minutes

*Communiqué

Le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan a fait une déclaration à l’occasion de la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

«Aujourd’hui, nous célébrons la toute première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. C’est une occasion pour tous les Canadiens d’en apprendre davantage sur l’histoire et l’héritage douloureux des pensionnats et leurs répercussions sur les Premières nations, les Inuits et les Métis. Cette journée nous offre la possibilité de renouveler notre engagement à renforcer les relations avec les peuples autochtones et d’apprendre comment devenir de meilleurs partenaires dans le processus de réconciliation.

«Les membres des Forces armées canadiennes et les employés de la fonction publique de l’Équipe de la Défense profitent de ce moment pour réfléchir à l’histoire et aux répercussions des politiques et pratiques coloniales préjudiciables. Nous sommes conscients de la douleur et des traumatismes causés par ces pratiques, ainsi que de leurs impacts actuels sur les survivants, leurs familles et leurs communautés.  

«En tant que ministre de la Défense nationale, je reconnais la force et la résilience des peuples autochtones, et je suis reconnaissant de la riche diversité de compétences, d’expériences, d’histoire et de perspectives qu’ils apportent à notre Équipe de la Défense. C’est grâce aux membres autochtones qui ont servi, que ce soit en uniforme ou non, que nous sommes plus forts et plus efficaces. À tous les niveaux, nous nous efforçons d’instaurer au sein de l’Équipe de la Défense une culture plus accueillante et inclusive pour les membres autochtones et tous ceux et celles qui servent notre pays.

«Nous sommes pleinement déterminés à aller de l’avant sur la voie de la réconciliation en privilégiant la compréhension, la compassion et un ferme engagement à mieux faire les choses. Grâce à la reconnaissance, à la réflexion et à l’établissement de relations respectueuses, nous pouvons contribuer à construire un avenir plus équitable pour les peuples autochtones, aujourd’hui, demain, et tous les jours.»

Voir aussi:

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation >>