Des joueuses de soccer afghanes évacuées vers Doha, annonce le gouvernement qatari

0
325
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Des joueuses de soccer ont été évacuées d’Afghanistan jeudi à bord d’un vol à destination de Doha, au Qatar, a indiqué le gouvernement qatari, rapporte l’agence américaine Associated Press.

Dans une publication sur Twitter, Lolwah Al Khater, le ministre adjoint des Affaires étrangères du Qatar a affirmé que des joueuses afghanes de soccer professionnel et leurs familles sont à bord d’un appareil.

Le Qatar a travaillé avec la FIFA pour coordonner l’évacuation des joueuses, dont certaines font partie de l’équipe nationale, qui ont été emmenées dans une enceinte avec d’autres personnes évacuées pour subir des tests de dépistage de la COVID-19. On ignore combien de temps elles resteront au Qatar.

En août, la Fédération internationale des joueurs professionnels de soccer, la FIFPRO, a contribué à réserver des places sur un vol en partance de Kaboul pour les joueuses de l’équipe nationale afghane.

La FIPRO a aussi organisé en septembre une campagne pour soutenir «les braves joueuses qui ont fui l’Afghanistan», soulignant que pour elles, dont plusieurs ont été séparées de leurs familles et de leurs amis, «la route est encore longue.»

Des inquiétudes ont été soulevées quant à la sécurité des athlètes féminines après la chute du gouvernement afghan en août dernier. Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, la capitale afghane après 20 ans de présence américaine.

Les footballeuses féminines courraient un grave danger, expliquait le mois dernier la Fédération internationale des joueurs professionnels de soccer. Jouer simplement au football est considéré comme un acte de résistance et, d’ajouter la Fédération, «ces femmes courageuses avaient fait bien plus: elles ont utilisé leur plateforme pour défendre les droits humains et sont devenues un symbole pour que les femmes participent librement à la société».